Et si jamais

Contributions du quartier de la ville basse

Mais qu’ont bien pu raconter mes voisins?  Sommes-nous sur la même longueur d’onde ? Leurs idées résonnent-elles en moi?

C’est ce que vous allez découvrir maintenant…

Voici les contributions des voisins du quartier:

POINTS INTÉRESSANTS

-Proche des commerces, ciné, bibli, services publiques.

– Promenade des bords de Garonne et des Gages très agréable

– Un lieu convivial et agréable l’été : la guinguette

– Des aménagements culturels important : cinéma, médiathèque, musée

POINTS À AMÉLIORER

  • 1.Enfance éducation

  • 2.Culture sport et associations

  • – Beaucoup de commerce de centre-ville sont fermés, il manque une librairie.
  • -Meilleure exploitation du musée : développer l’offre d’exposition temporaire, rencontres d’artiste
  • -Soutenir l’implantation associative
  • 3.Démocratie et transparence

  • 4.Aménagement de la commune et urbanisme :

  • -Déplacements sur les trottoirs (trop petits, passages piétons mal placés (rue de la poste, il en manque un devant le béluga, rue Jean Jaurès)

  • – Les trottoirs sont dans un très mauvais état, à certains endroits quasi-inexistants et surtout non accessible aux poussettes ou aux personnes en fauteuil.
  • Plus de ramassages de poubelles jaunes, ( un par semaine).
  •  Remplacer les fleurs par des plantes vivaces, des baies, ou des arbres fruitiers, au lieu de replanter chaque année des fleurs qui ne tiennent qu’une ou deux saisons.
  • – Les aménagements piétons et cyclables ne sont pas suffisants.
  • 5.Santé action sociale, économie et production sociale

  • que des banques et agences immobilières.
  • 6.Environnement énergie et mobilité

  • -Ligne de bus avec une fréquence correcte qui traverse la ville

IDÉES À SOUMETTRE

  •  La création d’un potager municipal (de préférence exempt de pesticides, enrichi au compost élaboré à partir des déchets verts de la ville), pourquoi pas avec des ruches, géré par des employés municipaux (nombre à définir), et peut-être dirigés par un expert en permaculture, au moins le temps d’être formés, le tout afin d’approvisionner les cantines scolaires.
    Celui-ci pourrait aussi éventuellement faire l’objet de sorties ponctuelles pour les enfants en école maternelle, ou de projets construits autour de celui-ci.
  • poubelles de tri dans le centre,
  • arrêté anti-linky
  • – Piétonnisation de la rue du Milieu
  • – Élargissement des trottoirs de nombreuses rues, – Développement du réseau cyclable
  • -Développer l’offre bio et locale dans les cantines

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *