Et si jamais

Un collectif pourquoi ?

Le collectif a 3 rôles à assurer : 

  • Éveiller l’intérêt des habitants à la vie politique de la ville et l’envie d’y participer.

  • Animer des assemblées populaires: Les premières ont pour but de créer un programme mais par la suite,  de continuer à se retrouver et à parler de notre ville, de nos envies et de pouvoir rapporter ces idées aux instances décisionnaires. Le collectif fera en sorte qu’elles aient lieu régulièrement, dans un cadre serein et festif.

  • Présenter une liste de candidats aux élections communales pour y avoir des porte-paroles.

Pour 2020, la liste de candidats porte-paroles sera formée par plébiscite : c’est à dire que chacun de nous encouragera celles et ceux en qui ils ont le plus confiance à inscrire leur nom sur la liste. Aucun candidat ne pourra se proposer de suite. Les membres du collectif devront voter la tête de liste à la dernière minute afin que la campagne ne se focalise pas sur un visage mais bel et bien sur un programme.

Lors de la campagne, chacun aura pu découvrir les qualités des uns et des autres et se découvrir, ils devront donc faire émerger une personne fédératrice, capable d’écoute. Les qualités premières de l’élu porte-parole.

Si notre liste est majoritaire, nous mettrons en place une politique basée sur les propositions des Carbonnais et faire en sorte que la démocratie retrouve sa place au sein du peuple.

Pour cela, des commissions avec 2 élus seront mises en place à des heures où le plus grand nombre puisse venir. La communication sur ces commissions sera la plus visible et des outils numériques permettront de s’exprimer en cas d’incapacité à être présent.

Prenons un exemple : La mairie aimerait développer un lieu culturel au Lançon. Les Carbonnais se déplacent en commission partagent autour de ce sujet, proposent, débattent. Les 2 élus rendront compte au reste du conseil ce qui aura été dit et en fonction de la faisabilité, les 2 élus retourneront en seconde commission pour finir le projet avec les personnes présentes.

Parfois les commissions traiteront tout simplement du choix de couleur des jardinières! Seulement, le Carbonnais doit pouvoir penser la politique de sa ville.

Si seulement quelques candidats passent, leur rôle de porte-paroles sera double. Ils et elles…

  • iront siéger aux Conseils communaux pour y voter ce que nous aurons décidé lors des assemblées permanentes et y défendre ses décisions.
  • fourniront à l’assemblée le plus d’informations possibles – dans le respect des lois – sur les questions qu’elle devra trancher.

Afin de vérifier que ce projet avance effectivement selon son idéal démocratique et qu’il ne dévie pas par facilité vers les pratiques politiques habituelles, un observatoire externe suivra le fonctionnement de tout ce petit monde (rotation des rôles, transparence des décisions, ouverture du collectif, etc.) et le rappellera à l’ordre au besoin.

Dans le futur : Objectif « Assemblées »

Une fois les municipales terminées, nous aimerions continuer  à réunir l’assemblée populaire permanente au moins 4 fois par an pendant 6 ans. Le sujet des débats sera guidé par l’ordre du jour des Conseils communaux. Au fil du temps, ce cadre s’élargira à d’autres sujets, à l’initiative de l’assemblée elle-même. Mais l’assemblée ira pas à pas, modestement, et devra toujours viser la légèreté et la convivialité avant tout. Le fonctionnement des assemblées évoluera avec l’expérience et les retours de ses participants.

C’est une assemblée populaire, car c’est une assemblée des personnes qui peuplent les rues de Carbonne. Elle est permanente car elle se réunira toute l’année, tous les ans, et pas uniquement juste avant ou juste après les élections.

Il sera difficile d’avoir une assemblée de Carbonnais variés et représentatifs de la ville. Mais le collectif s’attellera à cette tâche! Tirage au sort, mini-assemblées de rues… Il en faudra des idées, du temps et du courage. Mais à plusieurs, avec du temps, on peut aller très loin, pas à pas. Législature après législature, nous pourrons alors atteindre ce rêve d’une commune où les habitants bien informés imagineront des solutions et décideront ensemble de la ville qu’ils souhaitent. Et où tous les élus du Conseil animeront avec transparence et bienveillance ce cadre démocratique.